Pêche et consommation de coquillages…recommandations


ANNONCES

La période estivale est propice au ramassage de coquillages. Depuis le retour des beaux jours vous êtes d’ailleurs nombreux à profiter sur le littoral des plaisirs de ce que l’on appelle “la pêche à pied de loisir” ou “pêche à pied récréative”.  Si le ramassage des coquillages allie détente et plaisir gastronomique quelques précautions doivent être prises pour que cette activité puisse s’effectuer dans les meilleures conditions de sécurité.

Le choix du lieu de pêche est primordial.  Il faut d’abord s’assurer de la qualité des sites et des zones de ramassage. Ces renseignements peuvent être obtenus auprès de la mairie, de la Direction des territoires et de la mer du département, de la Direction départementale de la protection des populations ou bien de l’Agence Régionale de Santé.


ANNONCES

D’autre part la Direction générale de la santé vous invite à respecter les interdictions de ramassage permanentes ou temporaires;  à préférer une zone de pêche surveillée et d’une manière générale à vous éloigner des milieux présentant des risques de contamination  (rejets et écoulements suspects, ports, zones de mouillages et estuaires).

Il est également recommandé d’éviter la pêche pendant les quelques jours qui suivent les fortes pluies qui marquent souvent une dégradation de la qualité des coquillages.

Durant la pêche vous sélectionnerez les spécimens vivants immergés, récemment émergés ou ensablés en éliminant tous les coquillages dont la coquille est ébréchée ou ouverte et ceux dont l’odeur est suspecte. Ces coquillages devront être lavés et rafraichis à l’eau de mer durant tout la pêche.

Dans tous les cas et pour votre sécurité gardez un œil sur la marée montante et protégez-vous du soleil. Il vous est également recommandé de ne pas  pratiquer la pêche pieds nus en raison des risques de blessures et des piqûres de vives. Prévoyez également des vêtements adaptés pour vous prémunir du froid et de la pluie en cas d’averses.

En ce qui concerne la consommation des coquillages fraîchement péchés placez-les au frais le plus vite possible et consommez-les dans les 24 heures. Les coquillages doivent rester vivants jusqu’au moment de leur préparation.

La cuisson ne permettant pas d’éliminer tous les risques la consommation de coquillages est fortement déconseillée aux jeunes enfants, aux femmes enceintes, aux personnes immunodéprimées et aux personnes âgées.

Si vous désirez en savoir plus sur la réglementation en vigueur, les secteurs de bonne et mauvaise qualité ou les interdictions n’hésitez pas à contacter la mairie de votre lieu de vacances, le service santé environnement de la Direction départementales des affaires sanitaires et sociales (DDASS), la Direction départementales des affaires maritimes (DDAM) ou l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer).

N’hésitez pas à contacter un médecin en cas d’intoxication. Dans la plupart des cas la consommation de coquillages contaminés entraîne  des symptômes similaires à ceux d’une gastro-entérite (maux de ventre, diarrhées, nausées et vomissements). Dans des cas plus rares les coquillages contaminés peuvent être responsables de maladies infectieuses beaucoup plus graves comme l’hépatite A ou la fièvre typhoïde ou, en cas d’ingestion de certaines formes de plancton toxique, de troubles neurologiques et respiratoires graves pouvant aller jusqu’au décès.

Source : Direction Générale de la Santé – Ministère de la Santé et des sports
Crédit photo : © Virginie CASTOR – Fotolia.com (tous droits réservés)


ANNONCES