Mars, mois du dépistage organisé du cancer colorectal


ANNONCES

Comme chaque année désormais, et pour la 3eme année consécutive, le mois de Mars est le mois du dépistage organisé du cancer colorectal. Pour l’occasion l’Institut national du cancer (InCA) en partenariat avec le ministère de la santé et des sports et l’assurance maladie, développe un programme d’information sur le dépistage organisé du cancer colorectal. Objectif : informer et sensibiliser les populations concernées (hommes et femmes de 50 à 74 ans), mobiliser les professionnels de santé et accompagner les acteurs locaux responsables de l’organisation et du suivi des dépistages organisés. Car, et on ne le répétera jamais, le cancer colorectal peut être guéri dans plus de 9 cas sur 10 s’il diagnostiqué suffisament tôt.

Aujourd’hui avec plus de 37 000 nouveaux cas chaque année, le cancer colorectal est le troisième cancer le plus fréquent après celui de la prostate et celui du sein et constitue la deuxième cause de décès par cancer en France. Et pourtant, lorsqu’il est diagnostiqué précocement, le cancer colorectal peut être très bien traité avec un taux de survie à 5 ans de 94% !. D’où l’importance du dépistage.


ANNONCES

Ce dépistage organisé, qui s’inscrit dans le Plan cancer 2009-2013, concerne 16 millions de personnes dans notre pays. Il s’adresse aux hommes et aux femmes âgées de 50 à 74 ans, invités à se faire dépister tous les deux ans.

L’objectif est d’augmenter d’au moins 15 % la participation à ce dépistage organisé en sensibilisant les personnes concernées, en mobilisant les professionnels de santé et en accompagnant les acteurs locaux responsables de l’organisation des dépistages.


ANNONCES

Laisser un commentaire