Les antidépresseurs font-ils vraiment grossir ?

Les antidépresseurs font-ils vraiment grossir ?

© Fotolia

Les antidépresseurs font-ils vraiment grossir ? Cette question, on est droit de se la poser car ils sont nombreux à accuser leur traitement d’avoir favorisé une prise de poids. Mais qu’en est-il vraiment ? Une vaste étude britannique – elle a consisté en un suivi de 300.000 patients de corpulence différente durant 10 ans – apporte aujourd’hui une réponse…

Il faut savoir tout d’abord qu’une partie des 300.000 patients était sous antidépresseurs et l’autre non.

Et il apparaît qu’une prise d’antidépresseurs sur le long terme a bien tendance à favoriser une prise de poids dans un délai de deux à trois ans suivant le début du traitement.  A priori, et même si les auteurs de l’étude se montrent prudents, cela ne se vérifierait pas avec un traitement inférieur égal ou inférieur à 12 mois.

Les scientifiques ont principalement constaté qu’un patient sous antidépresseurs – parmi une listes des 12 les plus fréquemment  prescrits au Royaume-Uni – avait 21% de risque en plus de prendre du poids. Pour les personnes déjà en surpoids, le risque de devenir obèse était supérieur de 29%.

“Ces observations renforcent le besoin d’un accompagnement personnalisé de gestion de poids en parallèle des traitements antidépresseurs” a déclaré le docteur Rafael Gafoor, principal auteur de l’étude.

En guise de conclusion, ce dernier a rappelé que les patients sous antidépresseurs ne devaient en aucun cas modifier ou arrêter leur traitement sans avis médical.

Les antidépresseurs font-ils vraiment grossir ? : une autre étude

Il y a un peu moins d’un an, une étude australienne s’est également penchée sur la question.

Et si les conclusions avaient été quasi similaires, ses auteurs en avaient nuancé les résultats en précisant que les résultats étaient variables selon le type d’antidépresseur prescrit.

Si une prise de poids avait bel et bien été constatée chez des patients recevant des IRSs (Inhibiteurs de recapture de la sérotonine), aucun prise de poids n’avait par contre été associée avec la prescription d’autres antidépresseurs comme les tricycliques.

Enfin notez le point de vue du Docteur Nicolas Neveux, psychiatre-psychothérapeute à Paris, qui pour le site Doctissimo, a déclaré en décembre dernier que cette prise de poids était bien souvent la conséquence de mauvaises règles hygiéno-diététiques des patients déprimés.

>>> Les antidépresseurs poussent-ils au crime ? par le Docteur Erard de Hemricourt