L’éducation thérapeutique du patient inscrite dans le parcours de soins


ANNONCES

Selon un communiqué du Ministère de la Santé et des Sports l’éducation thérapeutique du patient (ou ETP) est désormais inscrite dans le code de la santé publique par la loi du 21 juillet 2009 « Hôpital, patients, santé et territoires » (Art. L. 1161-1 à L. 1161-4).

Reconnue par l’ensemble des acteurs de santé l’éducation thérapeutique du patient vise à « rendre le patient plus autonome en facilitant son adhésion aux traitements prescrits et en améliorant sa qualité de vie ».


ANNONCES

Oui mais l’éducation thérapeutique du patient, c’est quoi ? Il s’agit d’un ensemble de pratiques visant à permettre au patient l’acquisition de compétences, afin de pouvoir prendre en charge de manière active sa maladie, ses soins et sa surveillance, en partenariat avec ses soignants. Elle s’adresse aux patients atteints essentiellement de maladies chroniques (par exemple diabète, asthme, insuffisance coronarienne, insuffisance cardiaque, insuffisance rénale chronique), mais aussi de maladies de durée limitée (par exemple, épisodes pathologiques nécessitant un traitement anticoagulant ou antalgique prolongé).

L’organisation de l’éducation thérapeutique est devenue aujourd’hui une nécessité de par l’accroissement du nombre des malades chroniques, en raison de la mauvaise observance fréquente des prescriptions qui diminue l’efficience de la prise en charge thérapeutique mais aussi en raison de l’évolution des attitudes et comportements des patients vis à vis de la santé et des professionnels de santé.

Les textes de loi correspondants ont été publiés hier mercredi 4 Août 2010. Ils ont pour objectif de promouvoir des programmes d’éducation thérapeutique du patient qui soient de qualité et qui répondent ainsi au mieux aux besoins des patients.

Source : Communiqué et dossier de presse Ministère de la Santé- HAS


ANNONCES