Le cholestérol sanguin sous le contrôle du cerveau


ANNONCES

Le cholestérol sanguin sous le contrôle du cerveau par le Docteur Erard de Hemricourt. D’après une étude récente publiée dans la revue Nature Neuroscience (Melanocortin signaling in the CNS directly regulates circulating cholesterol free. Diego Perez-Tilve et al. Nature Neuroscience. Publiée online le 6 juin 2010), le cerveau interviendrait directement dans le contrôle du cholestérol sanguin.

D’après le responsable de l’étude, le Dr Matthias Tschöp, cette découverte est importante car les scientifiques pensaient auparavant que le taux de cholestérol dans le sang ne dépendait que de l’apport alimentaire pour une petite partie et de la synthèse hépatique pour la majeure partie. Or, les résultats de l’étude publiée montrent clairement qu’une certaine hormone à savoir la ghréline, qui intervient dans la régulation de l’appétit, a la capacité de bloquer chez la souris certains récepteurs spécifiques de la mélanocortine au sein de l’hypothalamus et de modifier ainsi le taux circulant de cholestérol.


ANNONCES

Concrètement, une augmentation du taux de ghréline chez la souris était directement corrélée à une augmentation, en parallèle, du taux de cholestérol sanguin. Pour citer le Dr Tschöp : « Notre étude montre pour la première fois que le cholestérol est également sous le contrôle d’une ‘commande à distance’ au sein d’un circuit neuronal spécifique du système nerveux central ».

Les chercheurs ont par ailleurs bloqué chimiquement le récepteur spécifique de la mélanocortine (MC4R) dans le cerveau de la souris comme le ferait la ghréline, ils ont ensuite observé une augmentation importante du « bon » cholestérol, le HDL. Il existe donc un mécanisme auparavant inconnu qui permet de réguler et de contrôler le taux de cholestérol sanguin. Ces premiers résultats devront être confirmés chez l’homme ce qui pourrait amener à la production de nouveaux traitements contre l’hypercholestérolémie.


ANNONCES

Laisser un commentaire