Le 22 mai, c’est la journée Européenne de l’Obésité


ANNONCES

Ce samedi 22 mai se déroule la première Journée européenne contre l’obésité, une journée au combien importante puisqu’on estime aujourd’hui que plus de la moitié de la population européenne est en surpoids ou obèse. Or, on le sait, l’obésité nuit gravement à la santé et pose de sérieux problèmes sur le plan de la santé publique, mais aussi individuelle.

Il ne s’agit pas seulement de sensation d’apathie et de manque de forme physique. La surcharge pondérale et l’obésité accroissent le risque de maladies graves telles que le diabète de type 2 ou les troubles cardio-vasculaires, deux des principales causes de mortalité dans le monde – qu’il est pourtant possible de prévenir.


ANNONCES

Beaucoup d’entre nous ignorent cependant qu’une personne en surpoids peut améliorer significativement son état de santé en perdant 5 à 10% de sa masse corporelle. En effet, une perte de poids graduelle et progressive de 5 à 10 % de la masse corporelle peut aider chacun(e) à retrouver la forme, une meilleure santé, et à réduire les risques d’hypertension, de diabète de type 2 et d’infarctus.

C’est pourquoi il est urgent d’agir ! Grâce à la campagne “5-10 pour une Europe plus saine” les organisateurs souhaitent aider les citoyens en surpoids et obèses à perdre 5 à 10 % de leur masse corporelle, et améliorer par la même occasion la santé au sein de nos pays, ainsi que la vie des citoyens dans l’Europe tout entière.

Autre objectif de cette journée : sensibiliser le public à la nécessité d’une action à tous les niveaux, des gouvernements aux individus, afin de mettre en place des mesures réelles et concrètes pour aider les gens à atteindre un poids sain et enrayer l’épidémie d’obésité en Europe.

D’après l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), la surcharge pondérale et l’obésité sont chaque année à l’origine de plus d’un million de décès et de 12 millions d’années de vie en mauvaise santé.


ANNONCES

Laisser un commentaire