La Pilule Alli, succès et polémique


ANNONCES

Demain cela fera précisément un an que la pilule anti-obésité Alli est en vente libre dans toutes les pharmacies de France. Aujourd’hui le laboratoire GSK (Glaxo Smith Kline) revendique 543 000 boîtes vendues entre mai et décembre 2009, un chiffre qu’il faut toutefois relativiser puisque plus de la moitié de ces boîtes ont été vendues au cours des 3 premières semaines (entre le 6 et le 30 mai 2009). En octobre dernier d’ailleurs un article de la Tribune révélait un effondrement des ventes avec une moyenne mensuelle de 47.000 boîtes (soit de 8 à 2 boîtes en moyenne par pharmacie) contre 173.000 boîtes  lors de son lancement.

Cet anniversaire est pour nous l’occasion de refaire un point sur cette pilule qui a tellement fait parler d’elle l’an dernier.


ANNONCES

Rappelons tout d’abord que la pilule Alli ® n’est pas une pilule miracle. Elle est indiquée en association à un régime modérément hypocalorique et pauvre en graisses dans le traitement du surpoids (Indice de Masse Corporelle, IMC ≥ 28 kg/m²) chez l’adulte. Si vous souhaitez simplement perdre quelques kilos superflus, cette pilule n’est pas faite pour vous.

Du côté des effets indésirables ils sont généralement d’ordre digestifs tels que : flatulences (émission de gaz), avec ou sans taches huileuses, besoin impérieux d’aller à la selle, selles molles, grasses ou huileuses. Ces effets peuvent induire une anxiété chez certains patients et ont conduit à 3,2 % d’arrêts de traitement dans les études.

Alli ® peut aussi faire échouer la contraception orale (en clair la pilule) d’où la recommandation d’une méthode de contraception complémentaire. Autres autres risques liés à l’utilisation de l’orlistat : atteintes hépato-biliaires (choléthithiase et hépatite); cas d’hémorragie rectale modérée; cas; d’hypersensibilité.

Pour autant , et c’est important de le préciser, rappelons que le rapport bénéfice risque d’Alli® n’a pas été remise en cause.  Toutefois et parce qu’elle est délivrée sans prescription médicale son utilisation expose à un risque de mésusage du produit dans des populations pour lesquelles il n’est pas indiqué. C’est d’ailleurs pourquoi l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé rappelle l’importance de respecter l’indication, les contre-indications et les précautions d’emploi telles qu’elles sont définies dans l’autorisation de mise sur le marché du médicament.

Dans tous les cas il vous est vivement recommandé de consulter un médecin avant d’utiliser cette pilule.


ANNONCES

Laisser un commentaire