La gastro sévit encore dans plusieurs régions

Mauvaise nouvelle ! La gastro n’a pas encore dit son dernier mot et joue même les prolongations dans plusieurs régions françaises de métropole. Ainsi la semaine dernière le taux d’incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimé à 166 cas pour 100 000 habitants soit encore  au-dessus du seuil épidémique fixé à 148 cas pour 100 000 habitants.

Pixabay

Et si 8 régions restaient encore au dessus du seuil épidémique, 3 d’entre-elles se sont particulièrement distinguées. Les Pays de la Loire avec 241 cas pour 100 000 habitants, les Hauts-de-France avec 208 cas pour 100.000 habitants et enfin l’Occitanie avec 207 cas pour 100.000 habitants.

A priori le niveau d’activité des diarrhées aiguës devrait baisser dans les jours et semaines à venir.

Pour info : Les médecins Sentinelles surveillent le nombre de cas de diarrhées aiguës vus en consultation (défini par au moins 3 selles liquides ou molles par jour datant de moins de 14 jours motivant la consultation).

Gastro : pensez à vous laver les mains !

Comme chaque année l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) rappelle aux Français toute l’importance qu’il y a à se laver les mains afin de limiter les risques de propagation.

Pour la gastro, comme pour les autres virus de l’hiver, il est indispensable de se laver les mains plusieurs fois par jour avec du savon ou une solution hydroalcoolique. C’est aujourd’hui l’un des moyens les plus efficaces pour limiter la diffusion des germes

Ce geste est d’autant plus indispensable si l’on s’occupe de personnes vulnérables (enfants ou personnes âgées). L’INPES a d’ailleurs rappelé que 67% des français ne se lavaient pas les mains avant de s’occuper d’un nourrisson, 40% avant de préparer à manger.

Les virus se transmettent en effet par le contact direct des mains d’une personne infectée à une autre (par exemple en serrant la main) ou par le contact d’objets (jouets, doudous, tétines, boutons d’ascenseur, couverts, etc.) contaminés par une personne malade.

Il est impératif de se laver les mains après s’être mouché, avoir toussé ou éternué ou encore après avoir rendu visite à une personne malade, après chaque sortie à l’extérieur et bien sûr avant de préparer les repas, de les servir ou de les prendre.