Gastro : l’activité redevient faible sauf…


ANNONCES

gastroenteritisAprès un petit sursaut la semaine dernière, l’épidémie de gastro-entérite est de nouveau considérée comme faible en France Métropolitaine. Ainsi la semaine dernière l’incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimée à 142 cas pour 100 000 habitants, un chiffre qui se situe en dessous du seuil épidémique (166 cas pour 100 000 habitants).

4 régions font toutefois exception avec un taux d’incidence supérieur au seuil épidémique : Le Languedoc-Roussilon (293 cas pou 100 000 habitants), le Limousin (285 cas), l’Auvergne (280 cas) et l’Alsace (192 cas).


ANNONCES

A ce propos, les médecins du réseau Sentinelles rappellent qu’ils surveillent le nombre de diarrhées aiguës vues en consultation (définis par au moins 3 selles liquides ou molles par jour datant de moins de 14 jours motivant le consultation). Cette surveillance permet de suivre l’évolution des gastroentérites aiguës.

Rappelons que pour se protéger au mieux de la gastro-entérite il est conseillé de se laver les mains le plus souvent possible.

Source : bulletin épidémiologique Sentinelles/Inserm – Situation épidémiologique des gastro-entérites aiguës InVS


ANNONCES

Laisser un commentaire