Gastro-entérite : l’épidémie se confirme


ANNONCES

gastroenteritisLa semaine dernière les médecins du réseau Sentinelles indiquaient que l’activité de la gastro-entérite avait franchi pour la première fois cette saison le seuil épidémique. Ce fut encore le cas la semaine dernière avec une activité en nette augmentation. Ces chiffres permettent donc de confirmer le démarrage de l’épidémie saisonnière de gastro-entérite en France métropolitaine avec un pic épidémique qui pourrait être atteint dès la semaine prochaine.

Ainsi la semaine dernière l’incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimée à 550 cas pour 100 000 habitants. C’est très nettement au dessus du seuil épidémique (288 cas pour 100 000 habitants).


ANNONCES

A ce propos, les médecins du réseau Sentinelles rappellent qu’ils surveillent le nombre de diarrhées aiguës vues en consultation (définis par au moins 3 selles liquides ou molles par jour datant de moins de 14 jours motivant le consultation). Cette surveillance permet de suivre l’évolution des gastroentérites aiguës.

Aucune région de France n’est pas épargnée puisque 21 régions sur 22 avaient dépassé le seuil épidémique au 10 janvier. Les régions les plus touchées par la gastro-entérite la semaine dernière ont été : Languedoc-Roussillon (1004 cas pour 100 000 habitants), Poitou-Charentes (964), Pays-de-la-Loire (938), Basse-Normandie (673), Bretagne (605), Corse (568), Aquitaine (509), Rhône-Alpes (499), Bourgogne (486), Alsace (466), Auvergne (462), Midi-Pyrénées (451), Provence-Alpes-Côte-d’Azur (444) et Franche-Comté (442).


ANNONCES

Laisser un commentaire