Gastro-enterite : la décrue est confirmée


ANNONCES

gastroenteritisComme prévu par les médecins du réseau Sentinelles Inserm, la décrue de l’épidémie de gastro-entérite se confirme en Métropole. Si pour la 7eme semaine consécutive le seuil épidémique est franchi la baisse se confirme avec “seulement” 251 000 nouveaux cas la semaine dernière. Depuis le début de l’épidémie 2 089 000 personnes ont consulté leur médecin généraliste pour gastro-entérite.

La semaine dernière l’incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimée à 399 cas pour 100 000 habitants. C’est toujours au dessus du seuil épidémique (262 cas pour 100 000 habitants).


ANNONCES

A ce propos, les médecins du réseau Sentinelles rappellent qu’ils surveillent le nombre de diarrhées aiguës vues en consultation (définis par au moins 3 selles liquides ou molles par jour datant de moins de 14 jours motivant le consultation). Cette surveillance permet de suivre l’évolution des gastroentérites aiguës.

17 régions françaises avaient dépassé le seuil épidémique au 14 Février. Les régions les plus touchées par la gastro-entérite la semaine dernière ont été : Limousin (731 cas pour 100 000 habitants), Poitou-Charentes (647), Basse-Normandie (582), Corse (570), Bretagne (514), Provence-Alpes-Côte-d’Azur (490), Nord-Pas-de-Calais (481), Ile-de-France (447), Alsace (399), Lorraine (398), Rhône-Alpes (367), Languedoc-Roussillon (362), Auvergne (344), Centre (332), Midi-Pyrénées (312), Franche-Comté (273) et Champagne-Ardenne (266).

Pour se protéger au mieux de la gastro-entérite, pensez à vous laver les mains le plus souvent possible.


ANNONCES

Laisser un commentaire