France : la rougeole s’intensifie


ANNONCES

L’épidémie de rougeole qui sévit en France depuis le début de l’année 2008 continue de s’intensifier. A ce jour plus de 4000 cas ont été déclarés, une circulation du virus qui s’est même intensifiée en début d’année 2010 avec plus de 1 300 nouveaux cas depuis le dernier bilan de l’InVS publié à la mi-avril.

Sur les cinq premiers mois de l’année 2010, on a enregistré près de 2 000 rougeoles déclarées. Près de 700 d’entre elles correspondaient à des cas hospitalisés (près d’un sur cinq pour pneumopathie). Les populations les plus affectées restent les jeunes enfants de moins de 1 an mais la moitié des cas déclarés ont plus de 15 ans. Ces nombreux cas sont la conséquence d’un niveau insuffisant et hétérogène de la couverture vaccinale en France.


ANNONCES

L’occasion donc pour rappeler la recommandation actuelle de vaccination contre la rougeole (avec un vaccin trivalent rougeole-oreillons-rubéole) : administration d’une première dose à 12 mois et d’une deuxième dose entre 13 et 24 mois. La mise à jour de la vaccination antirougeoleuse des personnes âgées de 12 mois (9 mois si en collectivités) à 30 ans non vaccinées selon les recommandations du calendrier vaccinal est fortement recommandée.

Contrairement à certaines idées reçues, la rougeole est une maladie infectieuse qui peut être mortelle. Considérée à tort comme une maladie infantile bénigne, la rougeole peut être à l’origine de complications graves. Les formes les plus sévères qui atteignent les poumons et le cerveau, sont fréquentes chez les enfants de moins de un an et chez les adultes de plus de 20 ans. Aujourd’hui et on ne le sait peut-être pas assez mais la rougeole touche aussi bien les enfants que les adultes (1/3 des cas).

Aujourd’hui pourtant le pourcentage de la population française vaccinée contre la rougeole n’est pas assez élevé pour protéger l’ensemble de la population. C’est en partie ce qui explique la recrudescence de cette maladie. Pour bien faire il serait nécessaire d’atteindre une couverture vaccinale de 95 % pour permettre l’arrêt de la propagation de ce virus.

Il faut savoir que le vaccin ROR (rougeole, oreillons, rubéole) est bien toléré et accessible à tous. Il concerne les nourrissons, mais aussi les enfants et les jeunes adultes non vaccinés, jusqu’à 29 ans.

Dans tous les cas demandez conseil à votre médecin


ANNONCES

Laisser un commentaire