Cas groupés de maladie du charbon chez des consommateurs d’héroïne


ANNONCES

Attention le Ministère de la Santé indique aujourd’hui via un communiqué de presse le recensement de 15 cas confirmés de maladie du charbon signalés chez des consommateurs d’héroïne (14 cas en Ecosse et 1 cas en Allemagne). Sur ces 15 cas, 8 décès sont à déplorer.

Selon toute vraissemblance l’origine de ces 15 cas est dûe à la consommation d’héroïne contaminée par des spores du charbon. Parmi les victimes, la plupart avait consommé l’héroïne par voie injectable, ou pour certains par voie inhalée ou fumée.


ANNONCES

Il faut savoir qu’aucune caractéristique particulière ne permet de déterminer si l’héroïne est contaminée par les spores du charbon. D’autre part rappelons que le produit contaminé peut parfaitement circuler dans d’autres pays européens y compris en France.

Cette maladie du charbon est une infection aiguë causée par la bactérie Bacillus anthracis qui persiste dans l’environnement extérieur sous forme de spores très résistantes. L’infection qui en découle peut-être très grave et parfois mortelle en l’absence de traitement.

Dans les cas d’utilisation d’héroïne contaminée, les premiers signes de l’infection par le bacille du charbon peuvent se manifester par des rougeurs et des gonflements aux sites d’injection et/ou s’étendant assez vite, même à distance du point d’injection. La fièvre est alors supérieure à 38°5.

Dans tous les cas, et en présence de ces symptômes, ou d’une simple fièvre, il est nécessaire de consulter en urgence en n’omettant pas de mentionner la consommation d’héroïne. .

Pour plus d’informations et de renseignements sur les structures locales de prise en charge, vous pouvez contacter “Drogues info service” au 0800 23 13 13 ou l’ASUD (Association d’usagers de drogues) au 01.43.15.08.00.


ANNONCES

Laisser un commentaire