Bronchiolite : risque accru chez les bébés nageurs


ANNONCES

Selon une étude menée par des chercheurs de l’université de Louvain (Belgique) sur 430 enfants, les bébés nageurs ont un risque accru de développer une bronchiolite par rapport aux autres enfants. Ainsi en moyenne les “bébés nageurs” auraient 1,7 fois plus de risques de contracter une bronchiolite que les autres enfants. Ce risque serait même multiplié par 4 au délà de 20 heures passées en piscine.

Pour les chercheurs cette situation s’explique par l’immaturité et donc la vulnérabilité des poumons des enfants de moins de 2 ans qui se retrouvent exposés à la chloramine, un mélange de chlore et de matières organiques particulièrement irritant.


ANNONCES

A l’AFP le Professeur Alfred Bernard qui a dirigé l’étude conseille d’ailleurs vivement aux parents d’éviter les piscines qui dégagent une trop forte odeur de chlore “Lorsqu’il y a une forte odeur de chlore dès l’entrée, mieux vaut se méfier” a t-il notamment déclaré.

Et de préciser que les poumons des enfants ne deviennent matures que vers l’âge de 6-7 ans.


ANNONCES