Antibiotiques : si on les utilise à tort, ils deviendront moins forts


ANNONCES

“Si on les utilise à tort, ils deviendront moins forts” tel est le slogan de la nouvelle campagne d’information sur les antibiotiques lancée par l’Assurance Maladie.  Cette phrase simple et rythmée a été choisie pour être compréhensible et reprise par tous.

Le slogan lancé en 2002 “Les antibiotiques, c’est pas automatique” avait marqué les esprits et permis une baisse significative de 15% de la consommation d’antibiotiques. Depuis 2007 toutefois la tendance est de nouveau à la hausse avec une progression annuelle d’environ 4%.


ANNONCES

C’est pourquoi l’Assurance Maladie souhaite de nouveau mobiliser sur le sujet d’autant que dans de nombreux cas les antibiotiques ne présentent “aucun intérêt”. Son but “alerter les particuliers sur le risque et les conséquences associés à une mauvaise utilisation des antibiotiques, notamment leur perte d’efficacité”

Rappelons qu’une “surconsommation d’antibiotiques conduit au développement de résistances bactériennes qui elle mêmes réduisent l’efficacité des médicaments”

Cette campagne a déjà débuté à la télévision depuis hier soir avec des spots qui seront diffusés sur l’ensemble des chaînes hertziennes. Elle se déclinera ensuite à la radio et dans la presse à l’automne prochain. Elle met en scène  deux antibiotiques, l’un “expérimenté” l’autre “novice” qui, confrontés à de nombreuses situations, doivent faire le choix de guérir ou non des maladies telles que des angines virales ou des bronchites aiguës.

Cette campagne 2010 axée sur la bronchite aiguë et l’angine vise plus particulièrement les jeunes adultes et les parents de jeunes enfants.

Et pour permette à tous de différencier les différents types d’angines et de bronchite et montrer que les antibiotiques sont souvent inutiles, l’Assurance Maladie a lancé une site internet dédié disponible en cliquant ici


ANNONCES

Laisser un commentaire