Allergies aux pollens : les graminées en force

allergies

cenczi/Pixabay

Allergies aux pollens, dernières infos. Vous pensiez en avoir fini avec les allergies aux pollens ? Mauvaise nouvelle : votre cauchemar ne fait en effet que commencer. Si les pollens de bouleaux se montrent désormais bien plus discrets, d’autres ont malheureusement pris le relais.

En première lignes les pollens de graminées avec un risque d’allergie élevé sur la quasi totalité des régions de métropole, excepté en Bretagne, dans le Nord et autour de la Méditerranée où le risque ne sera que de niveau moyen.

Et alors que les chênes terminent leur pollinisation sur tout le pays, notez que le risque allergique qui y est associé sera de niveau moyen autour de la Méditerranée et faible partout ailleurs.

Pas grand chose d’autre à signaler cette semaine. Si les pollens de pinacées (pin, sapin, épicéa) sont très présents dans l’air, ils ne sont pas allergisants.

Quant aux flocons blancs qui sont visibles dans l’air et qui tapissent parfois les pelouses comme le ferait une première neige, ils proviennent des peupliers et des saules. Mais attention, et contrairement à certaines reçus, il ne s’agit pas de pollens. Et s’ils peuvent avoir un caractère irritant, eux aussi  ne sont pas allergisants.

Notez qu’autour de la Méditerranée d’autres pollens sont en augmentation avec un risque d’allergie faible à localement moyen pour les oliviers et les urticacées (pariétaires).

Quant aux pollens de plantains et d’oseilles, ils seront présents en faible quantité avec un risque d’allergie de niveau faible.

La “mauvaise” nouvelle c’est qu’après les orages, et le retour de températures plus clémentes, les concentrations de pollen seront seront de nouveau à la hausse d’où un appel à la vigilance aux allergiques qui doivent absolument suivre leur traitement et consulter leur médecin en cas de symptômes.

N’oubliez pas que le Réseau National de Surveillance Aérobiologique vous offre la possibilité de recevoir chaque semaine par e-mail les prévisions du risque allergique des départements de votre choix. Pour cela vous pouvez vous inscrire en cliquant ici

Suivez vos symptômes d’allergies en remplissant le questionnaire journalier sur www.pollendiary.com

Source : Bulletin Allergo Pollinique – Réseau National de Surveillance