L’épidémie de grippe n’a pas dit son dernier mot




On la croyait diminuée mais la grippe saisonnière n’a pas encore dit tout à fait son dernier mot. Après une période de stabilisation, l’épidémie de grippe repart à la hausse avec une incidence des syndromes grippaux en augmentation depuis deux semaines.

Surveillance clinique : en France métropolitaine, la semaine dernière, le taux d’incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimé à 425 cas pour 100 000 habitants, soit 277 000 nouveaux cas, au-dessus du seuil épidémique (131 cas pour 100 000 habitants). C’est la septième semaine consécutive au-dessus du seuil épidémique.

©Sentinelles/Inserm

©Sentinelles/Inserm

Au niveau régional, les taux d’incidence les plus élevés ont été observés en : Champagne-Ardenne (853 cas pour 100 000 habitants, Nord-Pas-de-Calais (814 cas pour 100 000 habitants) et Haute-Normandie (728 cas pour 100 000 habitants). Vingt régions présentent un taux d’incidence supérieur au seuil épidémique national.
Concernant les cas rapportés, la semaine dernière, l’âge médian était de 16 ans (3 mois à 94 ans); les hommes représentaient 50% des cas. Les tableaux cliniques rapportés par les médecins Sentinelles ne présentaient pas de signe particulier de gravité : aucune hospitalisation pour syndrome grippal n’a été rapportée.

Surveillance virologique : depuis la semaine 2015s40, date de début de la surveillance, 3041 prélèvements ont été réalisés par les médecins Sentinelles (1848 par les médecins généralistes et 1193 par les pédiatres libéraux). Les prélèvements ont été analysés par le CNR des virus influenzae (CC Paris, CA Lyon) et par le laboratoire de virologie de l’Université de Corse. Résultats virologiques des prélèvements des cas syndromes grippaux, médecins Sentinelles généralistes et pédiatres :
– 44 (16,5%) virus de type A(H1N1)pdm09,
– 1 (0,4%) virus de type A(H3N2),
– 6 (2,2%) virus de type A non sous-typés,
– 132 (49,4%) virus de type B lignage Victoria,
– 0 (0,0%) virus de type B lignage Yamagata,
– 15 (5,6%) virus de type B lignage non déterminé.
Quinze co-infections de virus grippaux A et B ont été observées.

Prévision : selon le modèle de prévision reposant sur les données historiques et sur les délivrances de médicaments (partenariat IMS-Health), l’activité des syndromes grippaux devrait être proche du pic épidémique.  Une baisse durable pourrait donc commencer à s’amorcer dès la semaine prochaine.