L’accès aux indemnités journalières assoupli




arrettravailA compter de ce dimanche 1er février 2015, l’accès aux indemnités journalières (en cas de maladie, de congé maternité ou invalidité) est assoupli. Un décret paru au Journal Officiel de ce samedi 31 janvier 2015 établit de nouvelles règles.

Ainsi, et pour prétendre à ce type de prestations il faudra désormais justifier de 150 heures de travail par trimestre et/ou de 600 heures par an.

Dans un communiqué le Ministère des Affaires sociales a rappelé que jusqu’à présent seuls les salariés ayant travaillé 200 heures au cours des trois mois précédant l’arrêt de travail pouvaient en bénéficier.

Objectif de cette mesure : ne pas priver de ces prestations les salariés dits “précaires”, à savoir ceux travaillant à temps très partiel ou connaissant des contrats de travail courts avec des périodes de chômage.

Une mesure dont la préoccupation est aussi de “préserver la continuité et la qualité de vie des malades du cancer”.