La CMU-C étendue aux étudiants isolés en situation précaire…




Crédits photo : ©Fotolia

Comme nous vous l’avons déjà annoncé sur News Santé,   le nombre de bénéficiaires de la CMU, la couverture maladie universelle, devrait être en 2014 deux fois plus important qu’en 2013. En cause la revalorisation prochaine du plafond d’accès.

Nouvelle étape en ce début du mois de juin puisque Marisol Touraine vient de décider d’étendre la CMU-C aux étudiants isolés en situation précaire. Explications…

Dans un arrêté publié ce mardi 3 juin 2014 au Journal officiel, la ministre des affaires sociales et de la Santé, étend la possibilité de bénéficier de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) aux étudiants isolés en situation précaire.

L’objectif est clair : améliorer la santé des jeunes et favoriser l’accès à la prévention et aux soins. On sait en effet que de nombreux étudiants, faute de moyens suffisants, négligent leur santé en renonçant ou reportant des soins dont ils auraient pourtant besoin.

Les étudiants isolés en situation précaire vont pouvoir bénéficier de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) indépendamment du foyer de leurs parents. En effet, les jeunes de moins de 25 ans sont rattachés au foyer de leurs parents pour l’attribution de la CMU-C.

Or, dans les situations d’isolement ou de rupture familiale, les étudiants peuvent ne pas bénéficier de la CMU-C du fait de la situation financière de leurs parents, mais sans pour autant bénéficier des ressources de leurs parents.

C’est pourquoi, dans le cadre de la Loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2014, Marisol Touraine a souhaité prendre en compte ces situations : ces étudiants peuvent désormais déposer une demande individuelle de CMU-C, sans tenir compte de la situation de leurs parents.

L’arrêté publié hier précise ces conditions, et permet ainsi à ces dispositions d’entrer en vigueur.

Les étudiants qui bénéficient d’aides du fonds national d’aide d’urgence (FNAU), attribuées au regard des difficultés financières qu’ils rencontrent, pourront bénéficier de la CMU-C à titre individuel.

Au total ce sont 2600 étudiants qui devraient pouvoir bénéficier de la CMU-C grâce à cette mesure.

CMU-C ou CMU Complémentaire : donne droit à la prise en charge gratuite de la part complémentaire des dépenses de santé (y compris à l’hôpital). Elles sont donc prises en charge à hauteur de 100 % des tarifs de la sécurité sociale.