Progression inquiétante des nouveaux cas de cancer dans le monde




“Progression inquiétante des nouveaux cas de cancer dans le monde” par le Docteur Erard de Hemricourt.

Selon le dernier rapport ‘World Cancer Report 2014’ publié hier à l’occasion de la Journée Mondiale du Cancer par le Centre International de Recherche sur le Cancer (dépendant de l’OMS), le cancer reste en progression constante dans le monde. Le nombre de malades touchés par le cancer, qui était de 14 millions en 2012, atteindrait ainsi le chiffre de 22 millions d’ici une vingtaine d’années.

En cause, principalement deux facteurs à savoir le vieillissement de la population mondiale et l’augmentation des individus sur la planète. A part ces deux facteurs principaux, si on creuse un peu plus les statistiques, qu’apprenons-nous ?

L’augmentation des nouveaux cas de cancers touchera essentiellement les pays en voie de développement en Afrique ou certains pays situés en Amérique Centrale et Amérique du Sud ainsi que l’Asie où les moyens à la fois de détection et thérapeutiques restent bien inférieurs à ceux habituellement rencontrés eu Europe ou l’Amérique du Nord.

Par contre, en Europe et aux Etats-Unis, le nombre de nouveaux cas de cancers serait en très discrète réduction : environ 1% par an, essentiellement en raison du recul du tabagisme. Dans ce rapport, le cancer qui reste la principale cause de décès dans les pays occidentaux est à l’origine d’environ 13% de tous les décès pour l’ensemble de la planète (1 décès sur 8). Les cancers les plus fréquemment rencontrés restent (toujours) celui du poumon, du sein et du colon et les cancers les plus mortels touchent essentiellement le poumon, le foie et l’estomac. De plus, dans certaines contrées d’Afrique et d’Asie, c’est le cancer du col de l’utérus qui reste le plus préoccupant avec un taux de mortalité très important.

Esperity, 1er réseau social

Esperity, 1er réseau social

Le rapport issu de l’agence de l’OMS insiste sur l’inégalité du cancer dans le monde puisque plus de 60% de tous les cas se rencontrent en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud et ces régions comptabilisent plus de 70% des décès liés aux cancers. On trouve également dans ce document un rappel signalant la charge économique que fait peser le cancer sur les sociétés, y compris dans les pays modernes où le prix des nouvelles molécules anticancéreuses ne connaît pas de limites et sera dans un futur proche difficilement accessible pour les soins de santé. Ainsi, en 2010, le coût total du cancer était dans le monde estimé à 1,160 milliards de dollars !

Au même moment, François Hollande en France dévoilait son plan anti-cancer pour les années 2014-2019. Ce plan, doté de 1,5 milliard d’euros reste certe ambitieux mais devra faire ses preuves devant la complexité liée non seulement à la prise en charge des patients atteints du cancer mais également à l’accompagnement de ces patients et surtout, à la prévention à long terme puisque les spécialistes estiment que près de la moitié – au moins – des cancers pourraient être facilement évités si on mettait en pratique nos connaissances actuelles (réduction du tabagisme, réduction de l’obésité, pratique physique, alimentation, …).

Docteur Erard de Hemricourt pour News Santé – Tous droits réservés-
Ne restez plus jamais seul face à votre cancer” avec Esperity, premier site multilingue destiné aux patients touchés par le cancer