Le Motilium : un médicament dangereux ?




Selon la revue Prescrire, il est urgent de d’écarter du marché la dompéridone (Motilium° ou autre) car ce médicament peut-être mortel. Il s’agit d’un neuroleptique utilisé depuis les années 80 en traitement contre les nausées-vomissements banals et symptômes voisins.

Ce médicament dont l’efficacité est jugée modeste “augmente le risque de troubles du rythme cardiaque mais aussi de morts subites” explique Prescrire.

Et de préciser que depuis 2005, plusieurs études épidémiologiques, néerlandaises et canadienne, ont montré que les morts subites cardiaques sont environ 1,6 à 3,7 fois plus fréquentes en cas d’exposition à la dompéridone.

Et même si l’Agence européenne du médicament doit se prononcer prochainement sur la dompéridone, Prescrire craint qu’elle se contente “de préconiser des baisses de posologies ou de durée de traitement”.

Hier la revue a publié les résultats d’un travail réalisé à partir de données de l’assurance maladie.

Selon ces données, environ 7 % des adultes ont reçu au moins une dispensation de dompéridone en 2012, soit environ 3 millions de personnes. En rapprochant ces données et la fréquence des morts subites en France, des hypothèses prudentes rendent vraisemblable qu’environ 25 à 120 morts subites soient imputables à la dompéridone en 2012.

Parce que la dompéridone expose à des morts prématurées, que son “efficacité” symptomatique modeste ne justifie pas et parce qu’elle peut aisément être remplacée par de meilleures solutions pour les patients, Prescrire demande aux autorités de santé d’ « écarter définitivement » cette molécule.

Résultats complets du travail effectué par Prescrire en cliquant ici (document en format PDF)