Ruptures de stock de plusieurs médicaments




© Fotolia

© Fotolia

La France doit faire face à une pénurie de certains médicaments indique le quotidien Le Parisien/Aujourd’hui en France.

Certains sont en rupture de stocks, d’autres sont proches de l’être et certains ne sont tout simplement plus commercialisés.

Afin d’aider les patients à y voir un peu plus clair, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a mis en ligne sur son site internet une rubrique qui recense les médicaments faisant l’objet de difficultés d’approvisionnement en France connues par ses services.

Elle est accessible en cliquant ici.

Elle ne concerne que les médicaments à usage humain sans alternative thérapeutique disponible pour certains patients ou dont les difficultés d’approvisionnement à l’officine et/ou à l’hôpital, peuvent entraîner un risque de santé publique.

Des ruptures de stocks qui interpellent les pharmaciens car, mondialisation oblige, elles pourraient être de plus en plus fréquentes.

Contacté par Pourquoi Docteur, Isabelle Adenot, la présidente de l’Ordre des pharmaciens, annonce l’arrivée prochaine d’un logiciel destiné à anticiper les ruptures de stocks de médicaments.

Ce système qui pourrait être disponible dès le mois de novembre permettra d’alerter les laboratoire et l’Ansm dans les meilleurs délais et donc d’anticiper au mieux d’éventuelles ruptures.