Robert Edwards : le père des bébés-éprouvettes est mort




Il était considéré comme le père des bébé-éprouvettes. 35 ans après la naissance du premier d’entre-eux, Robert Edwards s’en est allé hier des suites d’une longue maladie. Il était âgé de 87 ans.

Ce biologiste britannique avait du attendre 2010 pour voir son travail récompensé. Cette année là, il recevait le Prix Nobel de Médecine pour ses travaux sur la fécondation in vitro, une percée technologique qui a révolutionné le traitement de l’infertilité humaine.

Ses travaux, menés conjointement avec le gynécologue Patrick Steptoe, ont permis la naissance de plus de 5 millions d’enfants à ce jour.

ll était parvenu à fertiliser un ovocyte humain en laboratoire dès 1968. C’est 10 ans plus tard, le 25 juillet 1978, que naîtra le premier bébé éprouvette du monde, Louise Brown.

Selon un communiqué de l’université de Cambridge dont il était professeur émérite, Robert Edwards s’est éteint paisiblement durant son sommeil.