Des médicaments en ligne plus chers ?




© Fotolia

© Fotolia

Alors que le Conseil d’Etat vient tout juste d’autoriser le commerce en ligne de tous les médicaments délivrés sans ordonnance, le Figaro Santé affirme cette semaine que le gouvernement serait en train de plancher sur un code de «bonnes pratiques» qui, en raison de nombreuses mesures très restrictives, devrait déboucher sur des tarifs plus élevés en ligne que dans les officines.

Selon le Figaro, les pharmaciens seront ainsi contraints de pratiquer les mêmes tarifs, que les produits soient vendus  en ligne ou en  pharmacie. Les frais de port et de livraison qui s’ajouteront au prix de vente  final aboutiront donc forcément à des prix plus élevés.

Autre contrainte envisagée, l’obligation pour le pharmacien d’avoir en stock  l’ensemble des produits commercialisés sur son site internet.

Des mesures que certains jugent déjà très dissuasives  à l’image de Bruno Lasserre, le président de l’Autorité de la concurrence.

Ces mesures assez restrictives vont-elles décourager certains pharmaciens à  se lancer dans l’aventure ? Comment les clients français vont réagir si les tarifs du net sont plus élevés que dans les officines ? N’y a t-il pas un risque qu’ils se reportent sur des sites étrangers malgré les risques encourus ? (contrefaçons, aucune garantie sérieuse sur l’origine réelle du médicament …)

Le débat ne fait que commencer.