L’arrivée de la grippe se confirme en Métropole




© OMS 2012

© OMS 2012

C’est confirmé ! L’épidémie de grippe s’est bien installée en France Métropolitaine selon le dernier bulletin épidémiologique du réseau Sentinelles/Inserm.

Ainsi et pour la deuxième semaine consécutive l’incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale se situe au dessus du seuil épidémique.

La semaine dernière elle a été estimée à 293 cas pour 100 000 habitants, soit 186 500 nouveaux cas par rapport à la semaine précédente. C’est nettement au-dessus du seuil épidémique fixé à 176 cas pour 100 000 habitants.

Les incidences les plus élevées ont été notées dans les régions Champagne-Ardenne (591 cas pour 100 000 habitants), Alsace (396 cas pour 100 000 habitants), Languedoc-Roussillon (373 cas ), Midi-Pyrénées (356 cas), Rhône-Alpes (307 cas ), Ile-de-France (290 cas ), Picardie (290 cas ), Pays-de-la-Loire (247 cas ), Limousin (238 cas), Auvergne (237 cas), Provence-Alpes-Côte-d’Azur (231 cas ) et Bretagne (213 cas).

Pas d’amélioration en vue pour le moment puisque le niveau d’activité des syndromes grippaux devrait continuer d’augmenter dans les jours à venir .

La rentrée  prévue pour le début de la semaine prochaine pourrait ne pas arranger la situation puisque selon le réseau des GROG (groupes régionaux d’observation de la grippe) les congés scolaires ont légèrement ralenti sa progression.

L’occasion de rappeler que quelques mesures  barrières permettent d’éviter la propagation du virus : comme le lavage régulier des mains, l’aération des locaux ou des pièces, le port du masque en présence de personnes malades, le fait de mettre son coude devant sa bouche ou son nez pour tousser ou éternuer…