Incendie dans le service de réanimation toxicologique de l’hôpital Lariboisière




Suite à l’incendie s’est déclaré le jeudi 22 novembre peu après minuit au sein du service de réanimation toxicologique de l’hôpital Lariboisière, au premier étage d’un bâtiment Gallien, l’AP-HP a fait savoir que “grâce l’extrême réactivité et à l’implication des personnels aucune victime n’est à déplorer” selon Mireille Faugère, Directrice générale et Loïc Capron, président de la CME.

Le départ de feu s’est produit dans un local de service et est resté circonscrit à ce seul local. L’ensemble des systèmes de sécurité incendie a bien fonctionné. Quinze patients étaient présents dans le service de réanimation à l’heure de l’évènement. Ils ont immédiatement été pris en charge par les équipes du SAMU de Paris avec l’appui des autres SAMU, et transférés dans d’autres services soit au sein de l’hôpital Lariboisière, soit dans d’autres établissements. Les patients du service de réanimation toxicologique sont à présent en sécurité. Il n’y a pas eu d’incidence directe de l’incendie, ni pour les patients hospitalisés dans les étages supérieurs, ni pour les personnels.

Les conditions de retour au fonctionnement normal du service de réanimation de l’hôpital Lariboisière sont en cours d’évaluation, de même que le fonctionnement des services situés au dessus du service concerné, la nécessité d’évacuer des patients n’est pas écartée à ce stade, par sécurité.

Article de CHU Réseau, toute l’actualité des CHU – Tous droits de reproduction réservés