Le vaccin antigrippal protège le coeur ?




© OMS 2012

Alors que la vaccination contre la grippe saisonnière semble avoir du mal à convaincre les français (les chiffres sont orientés à la baisse), une étude Canadienne révèle que le vaccin diminue de  moitié le risque de faire une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral dans l’année qui suit la vaccination.

Cette étude, relayée en France par le Figaro Santé, a été menée sur 3227 patients atteints ou non de pathologies cardiaques. La moitié d’entre-eux ont été vaccinés, tandis que l’autre moitié a reçu un placebo.

Un an plus tard les scientifiques ont observé que les patients qui avaient été vaccinés avaient un risque de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral réduit de moitié.

Quant au risque de décès, toutes causes confondues, il était diminué de 40 %.

Au Figaro, le Professeur Hervé Douard, du CHU de Bordeaux,  explique toutefois que ces résultats sont à prendre avec beaucoup de précaution car ils n’ont pas fait l’objet d’une relecture scientifique.

« Sur ce sujet très débattu, il faudrait conduire un vaste essai randomisé qui n’a toujours pas été réalisé à ce jour.» a t-il notamment déclaré tout en rappelant que si une étude  a déjà mis en évidence une diminution du risque de décès et du nombre d’hospitalisations, d’autres travaux se sont au contraire révélés non concluants.