AVC : le 15 change la donne – étude à l’appui




©DR

Une étude menée par les professionnels de neurologie et d’urgence du CHRU de Lille vient pour la 1ère fois de démontrer que la régulation par le Centre 15 et le contact entre le régulateur et le neurologue peuvent réduire le délai de prise en charge des patients thrombolysés pour AVC de 42 minutes !  Un gain de temps précieux quand le compte à rebours a commencé pour cette urgence vitale.

Publié dans le Journal of Neurology, ce travail démontre qu’appeler le 15 en cas de symptômes d’un AVC, réduit significativement les délais de prise en charge intra-hospitalière, et que l’effet est encore plus important quand le médecin régulateur a un contact direct avec le neurologue, avant l’admission.

Un enjeu de taille au CHRU de Lille qui veut offrir les meilleures chances de guérison aux patients. En effet, en cas d’AVC, chaque seconde compte quand le  traitement  par thrombolyse doit être administré dans les meilleurs délais et au plus tard 4h30 suivant les premiers symptômes.

L’étude publiée dans le Journal of Neurology a été conduite par les médecins spécialistes de l’urgence et de la neurologie vasculaire (Dr Casolla, Dr Bodenant, Dr Girot, Pr Cordonnier, Pr Wiel, Pr Leys et Dr Goldstein). Ils ont comparé les délais de prise en charge intrahospitalière de 302 patients répartis en trois groupes :
– groupe  régulé par le Centre 15 mais sans contact entre le régulateur et un neurologue
– groupe régulé par le Centre 15 avec un contact direct entre le régulateur et un neurologue
– groupe non régulé par le Centre 15

Résultat, le délai de prise en charge intra-hospitalière pour les patients pour lesquels un contact a été établi entre le régulateur du Centre 15 et le neurologue étaient réduits de 42 minutes en moyenne par rapport aux patients non régulés et de 15 minutes par rapport aux patients régulés sans contact avec le neurologue.

Article de CHU Réseau, toute l’actualité des CHU – Tous droits de reproduction réservés