Les ambroisies ont effectué leur rentrée des classes




Tout comme nos chères têtes blondes, l’ambroisie a décidé cette année de ne pas bouder la rentrée des classes. Et c’est en élève studieuse qu’elle a décidé d’attaquer cette rentrée en obtenant déjà très bonnes notes sur la région Rhône Alpes. Les pollens d’ambroisie atteignent ainsi la note maximale (ndrl :  5 sur 5) dans la vallée du Rhône, de Lyon à Montélimar et dans le Dauphiné.

Dans ces régions allant de  Nevers à la Méditerranée , le risque allergique sera moyen élevé. Attention le soleil prévu pour ce  début de semaine sera propice à la dispersion des pollens et  à leur propagation.

Plus généralement, le risque allergique lié aux  pollens d’ambroisie sera généralement faible sur un large quart sud-est comme dans le reste du pays.

L’occasion de rappeler que 10% des Français sont aujourd’hui concernés par l’allergie au pollen d’ambroisie, un pollen particulièrement allergisant et qui provoque chez les sujets sensibles : rhinite, écoulement nasal, conjonctivite, symptômes respiratoires de gravité variable (trachéite, toux, asthme parfois sévère), mais aussi parfois de l’urticaire ou de l’eczéma. Les symptômes sont d’autant plus prononcés que le taux de pollen dans l’air est élevé.

Si aucune mesure n’est décidée pour lutter contre l’invasion de cette plante  originaire d’Amérique du nord, on estime que près de 25% de la population pourrait être à terme concernée par cette allergie.

L’occasion de vous rappeler que le Réseau National de Surveillance Aérobiologique vous offre la possibilité de recevoir chaque semaine par e-mail les prévisions du risque allergique des départements de votre choix.

Pour cela vous pouvez vous inscrire en cliquant ici

Source : Bulletin Allergo Pollinique – Réseau National de Surveillance