Les acides gras oméga-3 sont-ils vraiment efficaces ?




Crédit Photo : National Cancer Institute – Len Rizzi

Par le passé plusieurs études ont démontré tous les bienfaits des Omega 3 dans la prévention des maladies cardio-vasculaires, des acides gras qui sont nécessaires au développement et au fonctionnement de la rétine, du cerveau et du système nerveux.

En début d’année une étude internationale révélait également que ces acides gras insaturés jouaient aussi un rôle clé dans la régulation du poids et du métabolisme et permettait donc de lutter contre l’obésité.

Oui mais aujourd’hui, une étude remet toute ou partie en cause. Menée par des chercheurs de l’hôpital universitaire de Ioannina (Grèce), elle révèle qu’il n’existe “aucun lien statistiquement significatif entre toutes causes de mortalité et des compléments d’oméga-3 dérivés de poissons”.

Pour en arriver à cette conclusion, les scientifiques ont analysé les résultats de nombreuses études déjà effectuées sur le sujet. Et sur les quelques 69 000 participants à ces travaux, ont été recensés 7044 décès dont 3993 des suite d’une crise cardiaque et 1490 d’un accident vasculaire cérébral.

Selon le Docteur Evangelos Rizos, principal auteur de l’étude, les analyses effectuées ne justifient pas le recours aux oméga-3 dans la pratique clinique quotidienne ou comme recommandation en complément alimentaire.

Pour autant les chercheurs ont tenu à préciser que les effets de ces acides gras pourraient en fait consister à abaisser les niveaux de mauvais cholestérol permettant ainsi de prévenir des troubles importants du rythme cardiaque mais aussi d’abaisser la tension artérielle.

Des études complémentaires seront bien sûr nécessaires pour confirmer ou pas les résultats de cette étude. En attendant, et à défaut de compléments alimentaires, rien ne vous empêche de manger poisson dont les bienfaits sur la santé ne sont plus à démontrer.