Les tapis-puzzle ne peuvent toujours pas être vendus en France




A la fin de l’année 2010, la commercialisation des tapis puzzle était suspendue en France après que des analyses belges aient montré un niveau trop élevé de particules nocives (notamment de formamide) rendant ces objets potentiellement toxiques pour les enfants.

Le secrétaire d’État en charge de la consommation de l’époque, Frédéric Lefebvre, avait alors demandé aux autorités sanitaires de procéder aux analyses nécessaires afin de vérifier la toxicité de ces produits pour enfants commercialisés sur le marché français.

Dans le même temps, et au nom du principe de précaution, il  avait également demandé la suspension immédiate de la commercialisation de ces tapis pour 3 mois. Cette suspension provisoire avait ensuite été prolongée pour un an.

Aujourd’hui, via le Parisien, on apprend que les autorités ont décidé de prolonger d’une année supplémentaire cette interdiction.

Dans l’arrêté publié ce dimanche 5 Août 2012  au Journal officiel, il est notamment fait référence à l’inscription du formamide «sur la liste des substances extrêmement préoccupantes candidates à la procédure d’autorisation» de l’Union européenne.