Les femmes sont plus sensibles à la migraine que les hommes




© Inserm, T. Kurth et coll.

Selon une étude américaine dont se fait l’écho en France “Le Figaro Santé” et Europe 1 le cerveau des femmes serait plus sensible à la migraine que celui des hommes.

Trop souvent mises sur le compte des hormones féminines, les migraines chez les femmes pourraient aussi s’expliquer par une perception différente du mal. Les femmes seraient ainsi plus à l’écoute de leurs sensations et plus sensibles à la douleur.

“Le circuit des émotions déplaisantes liées à la douleur est plus intensément impliqué chez les femmes que chez les hommes” a notamment expliqué le professeur Nasim Maleki, auteure principal de l’étude.

Pour parvenir à cette conclusion les scientifiques ont comparé les résultats d’imagerie à résonance magnétique effectués sur des femmes migraineuses par rapport à ceux des hommes et à ceux de femmes non migraineuses.

C’est ainsi qu’ils ont pu constater qu’à douleur égale, son traitement par le cerveau différait selon le sexe.

Cette étude a également permis de constater que le circuit de récompense du cerveau des hommes migraineux s’activait en cas de migraine contrairement à celui des  femmes.  Ce qui fait dire au professeur Nasim Maleki que “pour une même douleur, les hommes migraineux sont donc moins gênés que les femmes”.