VIH/Sida : un test de dépistage à faire chez soi




C’est une première et c’est aux Etats-Unis que cela se passe. L’Agence américaine du médicament (FDA) vient en effet d’autoriser la vente libre d’un test de dépistage rapide du Sida sans supervision médicale.

Il s”agit du test “OraQuick In-Home HIV” du laboratoire américain OraSure Technologies. Délivré sans ordonnance, il  s’effectue à domicile et serait fiable à 92% selon le fabricant.

Ce test consiste en un prélèvement de salive effectué les gencives pour un résultat sous 20 à 40 minutes.

Le laboratoire précise toutefois qu’il faut se montrer prudent avec ces résultats notamment en cas de résultat négatif. “Ce test n’offre pas une garantie absolue que le sujet n’est pas contaminé notamment si ce dernier a été infecté au cours des trois mois précédents”.  3800 cas annuels pourraient ainsi ne pas être détectés par ce test.

Pour l’OnuSida, “la possibilité d’un dépistage à pratiquer soi-même chez soi permettrait à un très grand nombre de personnes de connaître leur état sérologique vis-à-vis du VIH, autant de personnes qui ne le sauraient pas autrement.”.

En autorisant la vente libre de ce test, les autorités américaines espèrent pouvoir identifier un nombre important de personnes qui ignorent leur séropositivité. On estime qu’elles sont 240 000 aux Etats-Unis  (sur les 1,2 million de personnes infectées).