Les Français sont moins accros aux médicaments




Crédit : Fotolia

C’est plutôt une bonne nouvelle. Les Français sont de moins en moins accros aux médicaments et reviennent enfin dans la moyenne européenne. Telles sont les conclusions d’une étude menée par le groupe de réflexion LIR.

Elle retrace sur dix ans et dans sept pays d’Europe (dont la France, Allemagne, Belgique, Espagne, Italie, Pays-Bas et Royaume-Uni), les volumes de médicaments consommés dans huit classes thérapeutiques.

Les 8 classes thérapeutiques sont les suivantes : antibiotiques, anxiolytiques, anti-dépresseurs, anti-ulcéreux, hypolipémiants, anti-hypertenseurs, anti-diabétiques et anti-asthmatiques.

Et les résultats sont plutôt encourageants pour la France qui durant tant d’années a été considérée à juste titre comme le mauvais élève de l’Europe. Il faut savoir qu’en 2000 la France était le pays le plus consommateur de ces 8 classes thérapeutiques.

Aujourd’hui ce n’est plus le cas en ce qui concerne les antidépresseurs, les antiulcéreux, les hypolipémiants, les antihypertenseurs et les antidiabétiques. Une nette régression de la consommation a en effet été observée, ce qui a permis à la France de revenir dans la moyenne européenne.

Deux exceptions toutefois : les antibiotiques et les anxiolytiques. Si une baisse a bien été observée, la France reste au dessus de la moyenne européenne avec une consommation toujours trop élevée.