Les cabines UV responsables de 800 morts/an en Europe ?




Photo :Janneman (GNU FDL)

Au mois de mai dernier l’Institut de Veille Sanitaire s’alarmait du nombre de cas de mélanomes cutanés attribuables au bronzage artificiel estimant à 347 le nombre de cas attribuables à l’utilisation des cabines de bronzage et entre 19 et 76 le nombre de décès annuels.

Aujourd’hui c’est une autre étude, européenne cette fois, qui abonde dans le même sens.

Menée par des chercheurs français et italiens, et fruit d’une synthèse de 27 études européennes, elle révèle que 5.4 % des mélanomes cutanés sont attribuables à l’usage des cabines de bronzage.

Ainsi, et selon l’évaluation des chercheurs de l’International Prevention Research Institute de Lyon et de l’European Institute of Oncology de Milan, le bronzage artificiel serait responsable de près de 800 morts chaque année en Europe.

L’occasion de rappeler qu’une mission d’information du Sénat a récemment proposé l’interdiction et pure et simple de ces lampes à UV suivant ainsi les recommandations de notre très sérieuse académie de médecine qui depuis 2010 milite en faveur de cette interdiction.