L’arrêt du tabac fait prendre du poids durant les 3 premiers mois




©Organisation Mondiale de la Santé

Arrêter de fumer fait grossir, chacun le sait désormais. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si certains proposent des solutions d’accompagnement avec des diététiciens.

Oui mais cette prise de poids serait bénigne et de courte durée selon les  résultats d’une étude publiée dans le British Medical Journal (BMJ). Elle est en fait une synthèse  d’une soixantaine d’études publiées sur le sujet depuis plusieurs années.

Et il en ressort que la prise de poids s’effectue principalement dans les 3 premiers mois et se limite en moyenne à 4 ou 5 kilos selon les personnes après 12 mois d’abstinence. Jusqu’alors on estimait cette prise de poids à environ 3 kg .

Dans le détail, et après analyse de 62 études sur ce sujet, les scientifiques en sont arrivés à la conclusion que la prise de poids s’effectuait comme suit  : 1.12 kg après un mois, 2.26 kg après 2 mois, 2.85 kg après 3 mois… pour atteindre 4.67 kg après 12 mois.

Il s’agit bien sûr d’une moyenne qui doit être prise avec toute la prudence nécessaire, chaque individu ne réagissant pas forcément de la même manière. Ainsi 16% de ces ex-fumeurs ont perdu du poids pendant que 13% ont pris plus de 10 kg.

Dans tous les cas les auteurs de cette étude rappellent que ces quelques kilos “superflus” ne doivent pas faire oublier tous les bienfaits de l’arrêt du tabagisme sur la santé.

“Si vous arrêtez de fumer à 40 ans, votre gain en espérance de vie en bonne santé est de neuf ans” a déclaré le Professeur Henri-Jean Aubin, professeur de psychiatrie et d’addictologie à Paris et co-auteur de l’étude.