Tabac : Bientôt un vaccin anti-nicotine ?




©Organisation Mondiale de la Santé

Petite révolution en vue dans le cadre de la lutte mondiale contre le tabac ! Des chercheurs américains viennent en effet de mettre au point un vaccin anti-nicotine. Il a été testé avec succès sur des souris.

Selon cette étude dont  les résultats viennent d’être publiés dans la revue “Science Translational Medicine”, ce vaccin aurait la faculté d’immuniser le corps contre les effets addictifs de la nicotine.

Selon la BBC qui s’est fait l’écho de cette étude, ce vaccin empêcherait dans 85% des cas la nicotine d’atteindre les récepteurs dans le cerveau. Résultat : disparition de la sensation de plaisir et donc de l’addiction qui va avec.

Interrogé par la BBC, l’un des co-auteurs de l’étude a déclaré : “D’après ce que nous avons vu, la meilleure façon de traiter l’addiction chronique à la nicotine est de faire patrouiller ces anticorps, des sortes de ‘Pacman’, qui nettoient le sang avant même que la nicotine puisse avoir le moindre effet biologique”.

Pour autant l’industrie du tabac a encore de beaux jours devant elle puisqu’il faudra attendre plusieurs années afin que ce vaccin ne puisse être testé chez l’être humain.

En attendant rappelons que notre Académie de Médecine réclame une politique fiscale plus dissuasive, seul moyen pour réduire considérablement le nombre de fumeurs.

L’occasion de rappeler que le tabac tue près de 6 millions de personnes chaque année (soit la moitié de ses consommateurs) et qu’il est l’une des premières causes évitables de morbidité et de mortalité dans le monde.

Lors de la dernière journée mondiale de lutte contre le tabac, l’OMS n’a pas manqué de rappeler que le tabagisme passif faisait également beaucoup de dégâts puisque 600 000 personnes en seraient victimes chaque année dont de nombreux enfants.