Premier tour des pollens !




Crédit photo : © gezondheidsnet.nl / Flick

Les pollens eux aussi seront 10 à être présents lors de ce premier tour des élections présidentielles. Heureusement seuls 2 remporteront une majorité des suffrages.

Ainsi et selon le dernier bulletin allergo-pollinique du Réseau National de Surveillance Aérobiologique, les pollens de chêne et de bouleau vont surpasser les autres protagonistes. Ils provoqueront lors d’éclaircies venteuses un risque allergique moyen et même localement élevé.

Si les pollens de bouleau seront de moins en moins présents, la pollinisation du chêne continuera encore quelques semaines.

Les pollens de platane feront office de 3eme pollen de ce 1er tour. Ils provoqueront un risque allergique faible sur une majorité du territoire, à localement moyen.

Pour le reste pas grand chose à signaler. Les pollens de frêne, peuplier, cyprès, saule, charme, seront encore présents, sans faire pencher la balance électorale. Ils seront responsables d’un risque allergique au maximum faible.

Enfin on retiendra de ce bulletin que les modèles prévisionnels reculent l’arrivée importante des pollens de graminées sur les villes de Toulouse et de Lyon aux alentours du weekend du 1er mai, du fait des conditions météorologiques défavorables.

N’oubliez pas que le Réseau National de Surveillance Aérobiologique vous offre la possibilité de recevoir chaque semaine par e-mail les prévisions du risque allergique des départements de votre choix. Pour cela vous pouvez vous inscrire en cliquant ici

Suivez vos symptômes d’allergies en remplissant le questionnaire journalier sur www.pollendiary.com

Source : Bulletin Allergo Pollinique – Réseau National de Surveillance