Nouveau plan mondial de lutte contre la rougeole et la rubéole




Comme vous le savez peut-être la France comme d’autres pays du monde sont confrontés depuis plusieurs années à une recrudescence des cas de rougeole, une maladie très contagieuse qui touche aussi bien les nourrissons, les adolescents que les adultes. Elle peut entraîner d’importantes complications (pneumonies, surdité, encéphalites) et être mortelle dans les cas les plus graves.

Aujourd’hui face à cette augmentation du nombre de cas, l’OMS (Organisation mondiale de la Santé) annonce le lancement d’un nouveau plan mondial de lutte contre la rougeole mais aussi contre la rubéole,  les vaccins antirougeoleux et antirubéoleux étant systématiquement associés en une seule injection. Objectif : réduire considérablement la mortalité associée à ces deux maladies.

Les efforts déjà engagés ont entraîné une réduction de 74% de la mortalité mondiale due à la maladie, passée selon les estimations de 535 300 décès en 2000 à 139 300 en 2010. La vaccination a été décisive pour la réalisation de ces progrès.

Malheureusement ces efforts ont été freinés ces dernières années par le recul des investissements et  l’absence de volonté politique de lutter contre cette maladie. Résultat de nombreux enfants n’ont pas été vaccinés.

Aujourd’hui ce nouveau plan mondial repose donc essentiellement sur l’amélioration de la couverture vaccinale. Il vise à réduire la mortalité mondiale par rougeole d’au moins 95% d’ici à 2015.

Couverture vaccinale élevée, suivi de la propagation de la maladie au moyen d’une surveillance en laboratoire, préparation et action en cas de flambées et prise en charge des cas de rougeole font partie de ce plan qui se décline en une stratégie en 5 points.

L’occasion de vous rappeler qu’une couverture vaccinale de 95 % permettrait l’arrêt de la propagation de ce virus.

La vaccination contre la rougeole en quelques points :

Le vaccin ROR (rougeole, oreillons, rubéole) est bien toléré et est accessible à tous. Ils concerne les nourrissons à partir de 12 mois mais aussi les enfants et jeunes adultes non vaccinés. Jusqu’à 30 ans, il n’est pas trop tard pour se faire vacciner et en finir avec la rougeole.

– Pour les enfants, il est recommandé d’administrer la 1ère dose ROR à 12 mois et la 2ème dose entre 13 et 24 mois (pour ceux qui sont gardés en collectivité : 1ère dose à 9 mois puis 2ème dose entre 12 et 15 mois). L’âge auquel sont réalisées ces injections est très important car, les jeunes enfants, pas encore vaccinés, peuvent contracter et ensuite transmettre la rougeole.

– Pour les adolescents et les adultes nés après 1980, non vaccinés ou n’ayant reçu qu’une seule dose, un rattrapage est recommandé afin d’obtenir au total 2 doses vaccinales et assurer ainsi leur protection.

Faire vacciner son enfant et son adolescent permet non seulement de le protéger mais sert également à l’intérêt collectif en évitant les risques de propagation et d’épidémie.

Pour mieux vous informer un site internet a été mis en ligne www.info-rougeole.fr (info, situation de l’épidémie, questions/réponses…)