Manger en famille, c’est aussi lutter contre l’obésité…




Crédit photo : ©Bill Branson, National Cancer Institute

Manger en famille c’est aussi un moyen de lutter contre l’obésité chez l’enfant. Telle est la conclusion d’une étude américaine menée par des chercheurs de l’université de Rutgers, près de New York et dont s’est fait l’écho en France “Le Figaro”.

C’est après avoir étudié les résultats de près de 70 rapports scientifiques que les scientifiques en sont arrivés à cette conclusion. Selon eux les repas de famille sont généralement plus équilibrés et font naître en conséquence de meilleurs réflexes alimentaires.

Plus surprenant peut-être l’importance des liens affectifs. Selon ces chercheurs ils auraient une incidence sur la façon de s’alimenter. Les repas “familiaux” seraient ainsi une occasion pour les enfants de prendre du plaisir tout en mangeant plus sainement, à condition toutefois que les repas se déroulent dans une bonne ambiance.

Interrogé par le Figaro Jean-Pierre Corbeau, professeur de sociologie de l’alimentation à l’université de Tours, confirme que «la complicité parents /enfants permet de développer les principes d’un plaisir alimentaire qui est la condition nécessaire d’une alimentation bien régulée et équilibrée»

Attention toutefois à ce que les repas restent des moments de partage. Conflit familial ou abus de télévision durant les repas peuvent tout remettre en cause.