Allergies : une petite semaine de répit




Crédit photo : © gezondheidsnet.nl / Flick

Comme chaque semaine petit point sur les risques allergiques liés à la la pollinisation grâce au dernier bulletin allergo pollinique du Réseau National de Surveillance Aérobiologique. Et la bonne nouvelle c’est que les allergiques vont bénéficier d’une petite semaine de répit.

D’un côté les pollens de bouleau qui seront moins présents sur le territoire, avec un risque allergique très faible à faible. Seule exception notable Pontivy où ils conservent une majorité avec un risque allergique moyen.

Les pollens de graminées se cantonneront quant à eux à la façade Ouest et au Sud de la France. Dans l’ensemble ils seront liés à un risque allergique très faible exception faire du site d’Avignon où le risque sera moyen.

De leur côté les pollens de graminées ne sont pas encore bien installés dans l’air. Les dates de début de pollinisation prévoient un démarrage potentiel pour le 3 mai pour Toulouse et le 4 ou 5 mai pour Lyon.

En ce qui concerne les pollens de chêne et de platane, ils pourront atteindre un niveau localement moyen si les conditions météorologiques s’y prêtent.

Et si les pollens de frêne, peuplier et saule feront encore des apparitions éparses, le risque allergique restera très faible.

Le temps variable tel que nous devrions le connaître pour plusieurs jours encore permettra aux allergiques de respirer un peu.

Si les conditions météorologiques sont favorables, ils devront se méfier des pollens de chêne et surveiller l’arrivée des pollens de graminées.

N’oubliez pas que le Réseau National de Surveillance Aérobiologique vous offre la possibilité de recevoir chaque semaine par e-mail les prévisions du risque allergique des départements de votre choix. Pour cela vous pouvez vous inscrire en cliquant ici

Suivez vos symptômes d’allergies en remplissant le questionnaire journalier sur www.pollendiary.com

Source : Bulletin Allergo Pollinique – Réseau National de Surveillance