Un cas de méningite bactérienne à Nancy




Un cas de méningite à méningocoque de type C, a été signalé à l’Agence Régionale de Santé (ARS) de Lorraine . Il concerne une jeune fille âgée de 20 ans qui est hospitalisée depuis samedi soir au CHU de Nancy. Si son état de santé s’est stabilisé, il est toujours considéré comme sérieux par les médecins.

L’enquête réalisée par l’ARS de Lorraine a permis d’identifier les personnes ayant été en contact prolongé et rapproché avec la jeune fille et de leur faire bénéficier immédiatement d’un traitement antibiotique préventif par leur médecin traitant ou par le service médical de garde.

Même si le risque de transmission est faible, la Préfecture demande aux personnes ayant fréquenté samedi soir les bars “le Love Boat” entre 20h30 et 23h30 et “le Pti’T” entre 23h30 et 1h30 de prendre contact avec le 15 ou le médecin de garde dans les meilleurs délais.

Dans son communiqué, l’Agence régionale de Santé rappelent que les infections invasives à méningocoque se caractérisent par leur saisonnalité et leur recrudescence en fin d’épidémie de grippe. Les symptômes qui doivent alerter et conduire à consulter sans délai sont une fièvre mal supportée (on se sent abattu et très mal), et l’apparition de tâches rouges ou violacées sur la peau. En cas de doute, il est conseillé de consulter son médecin traitant.

Cette infection due à un méningocoque de type C fait l’objet d’une recommandation vaccinale en France pour tous les jeunes de 1 à 24 ans.