Scandale des prothèses de hanche toxiques : 1400 cas recensés en Suisse




Comme nous l’avons évoqué ici même hier, un nouveau scandale sanitaire semble se profiler, celui des prothèses de hanche toxiques fabriqués par DePuy Orthopaedics, une filiale de la société américaine Johnson & Johnson.

Rappelons que ces prothèses, qui ont entraîné un taux de reprise anormalement élevé, sont soupçonnées d’avoir pu libérer des particules de métaux lourds dans l’os et le sang des patients.

Retirées des marchés américains et australiens en 2009, elles ont continué à être commercialisées dans le reste du monde et notamment en France jusqu’en juillet 2010.

Et alors que l’on estime à 93 000 le nombre de personnes porteuses de ces prothèses défectueuses à travers le monde, la TSR révèle que 1400 cas ont déjà été recensés en Suisse. Une hot-line exclusivement réservé aux patients Suisses a été mise en place au 0800 800 902.