Césarienne : mieux vaut deux fois qu’une ?




Photo : ©Piaoger/Flickr

Les femmes ayant donné naissance à leur premier enfant par césarienne auraient plus de risques de complications en choisissant de donner naissance au second par voie basse.

Telles sont les conclusions d’une étude Australienne dont les résultats viennent d’être publiés dans le revue spécialisée PloS ONE (Public Library of Science).

Cette étude a été menée auprès de 2300 femmes qui s’apprêtaient à donner naissance à leur deuxième enfant. Toutes avaient accouché  de  leur premier bébé par césarienne.

Ainsi, et selon cette étude, celles ayant opté pour une nouvelle césarienne ont été confrontées à moins de complications que celles qui ont opté pour l’accouchement par voie basse.

Le risque de décès ou de complications graves  chez le bébé a  ainsi été sensiblement plus  faible  :  0,9% pour un accouchement par césarienne; 2.4% pour un accouchement par voie basse.

Même constat du côté des mamans avec un risque d’hémorragie de 0.8 % pour celles ayant choisi la césarienne contre 2.3% pour celles qui ont préféré l’accouchement vaginal.

Pour les auteurs de l’étude ces résultats doivent permettre de mieux aider les femmes mais aussi les médecins à faire le bon choix et donc à prendre les bonnes décisions.