Prothèses PIP : Un médecin et une clinique condamnés en Espagne




Food and Drug Administration - photo non contractuelle

C’est une première dans le cadre du scandale sanitaire des prothèses mammaires de la marque PIP (Poly Implant Prothèse).

En Espagne un chirurgien esthétique et une clinique privée viennent d’être condamnés à indemniser une patiente dont l’un des implants mammaires s’est rompu. Cette femme s’était fait poser des prothèses mammaires de la marque PIP en 2001 avant que l’un d’entre-eux ne se rompe 7 ans plus tard en 2008.

Pour motiver sa décision le tribunal évoque un défaut d’information sur les risques encourus par la patiente. Le chirurgien et la clinique ont été condamnés à lui verser 7.455 euros de dommages et intérêts.

Cette décision de justice espagnole va t-elle faire jurisprudence en France ?