Le cannabis moins nocif que le tabac ?




Photo : Saxo (Public Domain)

C’est un débat qui agite depuis de nombreuses années déjà les scientifiques mais aussi les politiques de nombreux pays. Aujourd’hui une étude menée aux Etats-Unis tend à démontrer qu’une consommation occasionnelle de cannabis ne serait pas néfaste sur les fonctions pulmonaires. Mieux encore elle aurait même des effets bénéfiques contrairement au tabac.

Cette étude a été menée durant une vingtaine d’années sur un peu plus de 5000 individus âgés de 18 à 30 ans. Tous se sont soumis à différents tests pulmonaires et ont été interrogés sur leur consommation de tabac et/ou de cannabis.

37% des participants à cette étude consommaient en moyenne neuf cigarettes par jour et un joint par semaine. 17 % des participants ne consommaient que de la marijuana.

Selon les résultats obtenus une perte des capacités pulmonaires a été constatée chez les consommateurs de tabac. A contrario aucun problème n’a été détecté chez les participants ne consommant que du cannabis. Dans deux tests les scientifiques ont même constaté une amélioration des capacités pulmonaires.

Ne disposant pas données suffisantes sur les très gros consommateurs de cannabis, les auteurs de l’étude en appellent  toutefois à la prudence. En raison de la durée de l’étude  mais aussi de l’âge des participants, ils ne sont aujourd’hui pas en mesure de démontrer si le risque de cancer des poumons a été écarté. 

C’est pourquoi ils en appellent à la modération et mettent en garde contre les effets dévastateurs d’un usage lourd et régulier de ce qui reste une drogue illégale.