Et si vous faisiez don de vos jours de repos…?




Dans un monde où chacun tire désormais la couverture à soi, soulignons l’initiative du député UMP de la Loire Paul Salen. Ce dernier vient de voir sa proposition sur le don de RTT adoptée par la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale. Ce texte sera ensuite soumis au vote des députés le 25 janvier prochain.

Cette proposition a pour objectif de permettre à des salariés de faire don anonymement de leurs RTT à un collègue de travail dont l’enfant serait gravement malade. Un beau geste de solidarité entre salariés qui, espérons le, ne donnera pas lieu à de trop nombreux débordements.

Et alors que la proposition initiale ne prévoyait que le don de RTT, la commission a finalement élargi la possibilité de dons à tous les jours de repos (RTT, jours de congés, jours de récupération…). Pour les congés payés le don ne pourra toutefois pas excéder une semaine.

Selon cette proposition de loi consultable dans son intégralité sur le site de l’Assemblée Nationale l’état de santé de l’enfant, qu’il résulte d’une maladie, d’un handicap ou d’un accident, devra non seulement témoigner « d’une particulière gravité » mais devra également  nécessiter « une présence soutenue et des soins contraignants ».

Des certificats médicaux seront bien sûr exigés. Si le texte est adopté par les députés, le congé sera ouvert, sans condition d’ancienneté, à tout salarié ayant la charge d’un enfant gravement malade âgé de moins de 18 ans .

Laisser un commentaire