Parabens, phtalates et alkylphénols bientôt interdits ?




Les parabens et les phtalates seront-ils bientôt interdits ? Il est un peu prématuré de le dire mais la France en prend le chemin. Hier les députés ont en effet adopté en première lecture, et contre l’avis du gouvernement, une proposition de loi visant à interdire l’utilisation de certains produits chimiques suspectés d’être des perturbateurs endocriniens. Parmi eux les phtalates, les parabènes et les alkylphénols.

Cette proposition du député Yvan Lachaud (Nouveau Centre) a été adoptée par 236 voix contre 222.

Dans un communiqué de presse le Réseau Environnement Santé se félicite de ce vote d’autant que cette proposition avait été rejetée en Commission des affaires sociales au mois de mars dernier.

André Cicolella, porte-parole du Réseau Environnement Santé, évoque le vote lucide et courageux des députés français et se félicite que les parlementaires soient entrés dans la modernité des enjeux de santé publique qu’incarne la question des perturbateurs endocriniens. Il espère désormais que le gouvernement et les autorités sanitaires emboîteront le pas aux députés en osant à leur tour franchir cette ligne de rupture.

Le RES rappelle par ailleurs que les perturbateurs endocriniens (PE), des produits chimiques qui interfèrent avec le système hormonal, sont de plus en plus associés à tout un ensemble d’impacts sanitaires dont certains cancers, le diabète, les troubles comportementaux ou du déficit de l’attention, ainsi que les atteintes à la fertilité.