La transsexualité n’est plus une maladie mentale

Désormais en France le transsexualisme (ou troubles précoces d’identité de genre) n’est plus considéré comme une maladie mentale. C’était une promesse de Roselyne Bachelot-Narquin Ministre de la Santé et des sports. C’est aujourd’hui une réalité suite à la publication cette semaine du décret correspondant au journal officiel. C’est à la veille de la Journée mondiale de lutte contre l’homophobie le […]

Lire la suite...