Un enfant non vacciné meurt de diphtérie



© Inserm, M. Depardieu

© Inserm, M. Depardieu

Pour la première fois depuis 1987, une personne atteinte de diphtérie est décédée en Espagne. Il s’agit d’un petit garçon de 6 ans décédé à l’hôpital de Vall d’Hebron après un mois de lutte contre la bactérie. L’enfant était hospalisé depuis fin mai et n’était pas vacciné a précisé l’hôpital dans un communiqué.

Si l’enfant a bien été soigné, il s’avère que son traitement a été retardé par la difficulté à trouver de l’antitoxine en Europe…

Par peur d’effets secondaires, ses parents avaient refusé de vacciner leur enfant et culpabilisent aujourd’hui. Ils dénoncent la pression des anti-vaccination et les accusent de les avoir trompés.

En France, la vaccination contre la diphtérie est obligatoire dès l’âge de 2 mois.

Après ce décès, et malgré une très forte couverture vaccinale (95% selon les données de l’OMS), les autorités espagnoles appellent donc les parents à faire vacciner leur enfant.

La diphtérie est une infection bactérienne grave qui se propage habituellement par la toux ou les éternuements. Une fois dans le système respiratoire, les bactéries à l’origine de la diphtérie produisent une toxine susceptible d’affaiblir le patient, et de provoquer des maux de gorge, de la fièvre et un gonflement des ganglions du cou. Même sous traitement, la maladie peut entraîner de graves complications, notamment le décès dans environ 10 % des cas. (source OMS)